Au commencement était…

Aujourd’hui, je vous livre mon histoire.

Il y a quelques semaines alors que je faisais des recherches à la bibliothèque Marie Curie de l’INSA de Lyon, je suis tombé sur une entrée dans la base de données numérique qui m’a interpellé. Le document en question s’intitule « Dossier VG PL 108 T : Artefact ». Il n’y avait pas de descriptions, pas d’auteurs précis, juste la mention « format papier, non consultable ». Il n’en fallait pas plus pour aiguiser ma curiosité !

J’ai alors questionné une bibliothécaire pour en savoir plus et essayer de consulter le document. Très surprise que le dossier soit confidentiel, elle n’a pourtant pas pu me permettre de le voir. Selon elle, le dossier appartiendrait à une collection privée géré par le groupe Vemgråter et il serait gardé gracieusement à la bibliothèque. Elle n’aurait donc pas le pouvoir de me laisser l’examiner. Elle m’a également confié que le document était gardé dans les archives en sous-sol. Quelques jours plus tard, le document n’apparaissait même plus sur le site de la bibliothèque. Autant vous dire qu’à ce point, j’étais déjà plus que déterminé à mettre la main sur ce dossier.

Par la suite, j’ai effectué quelques recherches sur le groupe Vemgråter (http://www.vemgrater.com). C’est un grand groupe, comme il en existe plein d’autre. A croire leur site internet, on aurait presque l’impression d’avoir à faire à une ONG caritative. Qui croient-ils duper ? Leurs seuls objectifs, c’est l’argent et le pouvoir ! Des milliards de bénéfices et des placements stratégiques dans des domaines clés (information, énergie, transport,…), que peut-il y avoir d’humain là dedans ? Et après cela, ils se donnent bonne conscience avec une fondation artistique… Que peuvent-ils bien cacher dans les entrailles de la bibliothèque ? Et quel est leur lien avec l’INSA ? Autant de questions auxquelles, aujourd’hui, je n’ai pas de réponses…

Les archives en sous-sol de la bibliothèque ne sont pas accessibles au public. Il va pourtant falloir que je m’y introduise et que je retrouve le fameux document parmi tous les autres.

Voilà où j’en suis à ce jour. Dans les prochains jours je vais m’efforcer de trouver un moyen de pénétrer dans les archives et de localiser le dossier VG.

L’écho des météores

Publicité

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s